La Fabresse

logolafabressepant.jpg

Grand cru d’Huile d’Olive,                                                                                                                                                                                                                AOC de la Vallée des Baux de Provence

bouteilleslafabresse.jpg

Créée en 2006, La Fabresse a déjà recueilli une reconnaissance nationale et internationale des professionnels de l’oléiculture

Depuis un début prometteur pour sa première année de commercialisation, avec une Médaille d’argent au concours général agricole de Paris en mars 2006, la Fabresse ne cesse de cumuler les récompenses.

sanstitre1.pngClassée parmi les 15 meilleures huiles du monde par Marco Oreggia dans l’un des guides italiens les plus connus « Extravergine 2007″, cette huile d’olive haut de gamme de la Vallée des Beaux a obtenu la Médaille d’or au Concours Provence Alpes Côte d’Azur à Marseille (février 2007) et la Médaille d’or au concours général agricole à Paris, lors du dernier Salon International de l’Agriculture.

Une robe aux couleurs du soleil de Provence. L’huile d’olive extra vierge « La Fabresse » est obtenue par un assemblage de variétés d’olives typiques de l’aire d’appellation de la Vallée des Baux de Provence: salonenque, aglandau, verdale et grossane qui lui donne une belle couleur jaune dorée et limpide, signe d’une huile d’olive fraîchede qualité.

 Des arômes fruités verts d’un terroir prestigieux 

Au nez, elle est caractérisée par d’intenses notes végétales d’artichaut, de cardon sauvage et de céleris où viennent s’ajouter d’élégantes arômes de menthe, de sauge et de romarin. La Fabresse dégage des arômes herbacés, d’herbe fraîchement coupée et un fruité vert de l’olive, caractéristiques du terroir de la Vallée des Baux de Provence.

Un goût complexe et fort

En bouche, cette huile d’olive est très puissante avec un goût de fruité intense, dotée de tons de tomates vertes, de chicorée de champ et d’amande. Elle laisse progressivement apparaître le goût de l’artichaut cru. La fin de bouche dévoile une pointe d’amertume et d’ardence qui sont les signes d’une cueillette à maturité optimale et d’un gage de qualité.

Pour une cuisine ensoleillée et fine

La Fabresse agrémentera avec raffinement les marinés et la verdure,  les crudités, la soupe de pois cassés, les plats avec des coquillages, le poisson à la vapeur, la viande rouge grillée et le fromage de saison. Un doux régal pour nos papilles enchantées !




Slow fooder à Lille |
Triple champion du monde |
Licoeur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mgrizard
| bouchane
|